lundi 7 août 2006

Souvenirs de voyage (4)

Durant ma thèse, je faisais partie d’un groupement européen de laboratoire et j’ai eu l’occasion de pas mal voyager pour des conférences.
La conférence annoncée se passait en Slovaquie. Assez étrangement, pour une fois, aucun de mes chef n’était très motivé pour m’accompagner jusque là. C’est donc avec un collègue que j’ai pris la direction de Vienne où nous attendions un minuscule bimoteur à hélices qui devait nous emmener jusque Kosice, la seconde plus grande ville de Slovaquie.
Arrivés sur place, nous avons embarqué dans un minibus dont la seule marque de confort était la présence de ceintures de sécurité sur les sièges arrière.
La conférence se déroulait à Stara Lesna, au pied des montagnes, à une bonne centaine de kilomètres de Kosice.
Le minibus nous emmena hors de la ville, plus nous nous éloignions de Kosice et plus les routes se dégradaient, les nationales étaient de simple chemins de campagne sur lesquels il n’était pas rare de devoir dépasser une calèche tirée par des chevaux. De temps en temps, nous traversions la voie ferrée. Il n’y avait aucun système de sécurité prévenant de l’arrivée des trains.
Plus nous avancions dans la campagne et plus j’avais l’impression de remonter dans le temps. Les engins agricoles ressemblaient à ceux que m’avaient décrits mes grands-parents, les villages donnaient l’impression d’avoir été pillés et jamais reconstruits. Des vendeurs de champignons étaient postés le long des routes.

Déjà deux heures que nous roulions et nous étions encore loin de l’hôtel, les routes étaient de plus en plus mauvaises et la pauvreté de plus en plus criante. Toujours très « second degré », mon collègue se retourne vers moi en me disant « vu comme les choses évoluent, je sens que j’ai bien fait de prendre une copie de ma présentation sur CD, je doute qu’ils sachent lire les sticks usb… s’ils ont un data projecteur, on a de la chance ! »
Je commence à sourire, lorsqu’un énorme doute m’envahit, suivi d’un flash… je revois mon CD de présentation et mon stick USB sur mon bureau… en une fraction de seconde, je me rends compte que je les ai oubliés en Belgique.
Nous sommes vendredi, il est 17h, pas de réseau de téléphone… et il est loin d’être sûr qu’il y ait une connexion internet à l’hôtel !

Finalement, nous arrivons à 18h30 à l’hôtel, je finis par joindre la seule personne encore présente au labo : mon chef. Je lui explique comment se connecter à msn via l’ordi de mon bureau (il n’avait jamais entendu parler de msn avant)… il me faudra 2h30 pour télécharger mes 10Mo de présentation… avec mon chef qui m’a posé des questions sur le fonctionnement de msn pendant tout ce temps-là !

JP

1 commentaire:

Oli a dit…

cfr ton commentaire chez moi...
Non ce n'est pas Matoo que j'ai guidé dans Bruxelles! Je ne fais pas dans le people... Quoiqu'à une époque Matoo a failli être mon guide dans Paris... Mais bon ça ne s'est jamais arrangé pour différentes raisons!!!
Mais c'était malgré tout un bloggeur que j'ai guidé dans Bruxelles... ;o)