jeudi 25 janvier 2007

Le calme avant la tempête ?!?

Qui n’a pas une histoire insensée à raconter au sujet de Belgacom ? Une ligne ADSL raccordée chez le voisin, un déménagement de la ligne et les factures qui débarquent pendant des mois à l’ancienne adresse (malgré plusieurs réclamations), le message vocal du numéro d’appel client qui vous dit pendant 20 min que tous les opérateurs sont occupés mais que d’après votre position dans la liste d’attente votre appel devrait aboutir dans moins de 3 minutes…
Le prof de marketing prenait d’ailleurs récemment Belgacom comme le contre-exemple type d’une opération marketing réussie !

Récemment j’ai même reçu un mail me félicitant d’avoir choisi de recevoir ma facture par voie électronique… Ce que je n’ai jamais demandé, d’autant plus que je n’ai jamais réussi à me connecter au site renseigné dans l’e-mail pour voir ma facture… J’attendrai donc le rappel par voie de poste pour la payer, celle-là…

C’est donc avec cette lourde appréhension que je me suis rendu hier dans une téléboutique pour effectuer des changements (un peu compliqués, je l’admets) sur mon abonnement de téléphone…

Arrivé à la téléboutique, contrairement à l’habitude, aucune file, je rencontre directement un vendeur à qui je tente d’expliquer mon problème (sans doute inhabituel)… et là, il se produit l’impensable! Il semble comprendre immédiatement ce dont j’ai besoin… Pire, il fonce sur son ordi et entame plein de changements.
Moi qui m’attendais déjà à devoir faire un scandale, j’étais bien embêté, d’autant plus que j’étais persuadé qu’il était en train de tout foutre en l’air dans mon abonnement… Après une série de clicks et d’écrans, il me sort un papier actant le changement…
Et ce qui me tracasse dans tout ça, c’est que tout semble correct… Impensable que ça ait pu être aussi efficace… et tout ça pour pas un balle !
Et c’est là que l’on se rend compte que parfois le calme peut être plus angoissant que la tempête, surtout quand on suspecte qu’elle puisse encore arriver…

3 commentaires:

Isabelle a dit…

Tu aurais quand même pu signaler que c'était pour que je récupère ma liberté téléphonique ... j'existe quand même ... fluttt hein ;-)

PS : tu sais que si on tape mon numéro de fixe dans les pages blanches, il apparait M***-L*** ... j'en connais un qui serait ravi de voir ça ... hihi

JP a dit…

Arf, décidément, mon passé me rattrape toujours :-D

Rachelle a dit…

Qui n'a jamais eu de problèmes avec Belgacon... euh pardon, Belgacom :-)

Le problème vient de leur "callcenter" comme tout callcenter c'est de la sous-traitance. Le personnes qui travaillent là, ne travaillent pas réellement pour Belgacom mais pour une entreprise que Belgacom paie pour faire ce salle boulot. On peut dire ce qu'on veut, en gros tout le monde s'en fout et personne ne fait rien...

Pour la prochaine foi, tout le monde saura qu'un petit déplacement vaut mieux qu'un long discourt téléphonique ;-)