jeudi 16 février 2006

Louvain-La-Neuvissime


Après de longs mois d'absence - je n'y suis plus allé depuis le 15 août 2005, je m'en souviens bien..., un petit saut dans une de mes autres villes. Celle dont je connais chaque pavé par coeur. Enfin, l'imparfait serait un temps plus adéquat, tant elle a changé ces derniers mois.

Quelques heures à Louvain-La-Neuve donc, le temps d'un dîner avec Céline et Thomas. Le temps également de découvrir la nouvelle rue Charlemagne, et le centre commercial. Les briques ont remplacé les dalles de béton, les trous se sont bouchés. Le regard ne porte plus très loin : je suis entouré de murs rouge-brun. Je suis content finalement d'avoir quitté LLN avant la fin de tous ces travaux. Peut-être est-ce moi qui deviens vieux également, peut-être est-ce la pluie qui rend tout gris, mais l'atmosphère de la ville n'est plus la même. Les étudiants que je croise ne se baladent plus avec un sandwich ou une canette, mais avec un sac Célio ou Esprit. "Tout a changé, tu sais" me dira Vincent, du Kaf-Kaf. Son café, à lui, n'a pas changé. Et c'est tant mieux.

En me rendant chez Thomas, un nouveau café. Perdu dans la scavée du Biéreau, en haut des pavés glissants, un bar qui se veut moderne. Il faudra que je le découvre. Que nous le découvrions...

Serge

1 commentaire:

JP a dit…

Quand on lit ton post, on a l'impression d'entendre un p'tit vieux sur un banc... :-p

J'ai aussi l'impression de m'entendre quand je parle des nouvelles générations d'étudiants de ma belle université liégeoise (humhum)

Non non, on ne devient pas vieux! Ce sont les autres qui rajeunissent trop et qui ne savent plus profiter des p'tits plaisirs simples qu'on a connu autrefois...

Infirmière, Y'm faut fairrr... :-p