lundi 31 juillet 2006

Aujourd’hui, ça se passe chez Luigi

Il a ouvert grand les portes de son blog pour y laisser entrer le soleil italien.
Etant donné que l’Italie a pour nous quelque chose d’un peu particulier, nous avions envie de contribuer à son blog.
De qui je parle ? Bien de Ron, bien évidemment ! Donc aujourd’hui, on s’invite chez lui et ça se passe par ici !

Serge & JP

PS : Pour écouter I treni a vapore, de Fiorella Mannoia (que Ron a oublié de publier), vous pouvez cliquer sur l'ipod à droite de l'écran. ;-)

4 commentaires:

tamaris a dit…

très joli post...
vécu le même genre d'histoire à l'époque où j'habitais poitiers mais le mien partait pour lille, c'est moins glamour que turin

Serge a dit…

Que ce soit Lille ou Turin, Poitiers ou Liège, ce n'est jamais évident à traverser comme période...

L'important est de la traverser sans encombres :-)

tamaris a dit…

justement... ça n'a pas franchement été le cas... mais bon c'est de l'histoire ancienne tout ça...

jp a dit…

Clair que la séparation n'est pas toujours évidente à traverser...
J'ai connais des tas de couples qui se sont séparés parce que l'un ou l'autre est parti en érasmus, etc.

Mais dans notre cas, c'est un peu différent. On savait qu'il y aurait séparation avant même que l'on soit ensemble. Donc ça faisait partie du "tout"...